Primele preocupări ale românilor pentru cunoaşterea poeziei nipone datează din secolul al XIX-lea.

Adevărata deschidere pentru promovarea haiku-ului este ecoul apariţiei lucrării lui Florin Vasiliu, lucrare cu titlul Interferenţe lirice. Constelaţia Haiku. Ea este o lucrare teoretică, dar cu multe exemple, despre poezia niponă.

În martie 1990, Florin Vasiliu fondează revista de interferenţe culturale româno-japoneze HAIKU.

Societatea Română de Haiku ia fiinţă în martie 1991.



joi, 23 martie 2017

Concurs de haiku in Senegal

L’AMBASSADE DU JAPON AU SENEGAL ANNONCE LE LANCEMENT DE
LA 30
ème EDITION DU CONCOURS DE HAÏKU

Le concours de Haïku, organisé par l’Ambassade du Japon au Sénégal a trente sept ans.

L’Ambassade vient de lancer l’édition de cette année qui représente la 30ème de ce concours de poésie qui est aujourd’hui bien inscrit dans le calendrier culturel et académique sénégalais.

Les candidats peuvent déposer ou envoyer leurs poèmes à la Section Culturelle de l’Ambassade jusqu’au 28 avril 2017, dernier délai de participation. Les prix seront remis aux lauréats lors d’une cérémonie qui sera organisée en juillet 2017.

Pour rappel ; le Haïku est un court poème traditionnel japonais, ne dépassant pas 3 vers de 5, 7 et 5 syllabes, qui décrit le sens de l’harmonie de la nature et des émotions humaines. Comme pour les années précédentes, le thème est libre, les deux langues officielles du concours sont le français et le wolof.

La dernière édition a enregistré une participation de 500 personnes. Les participants étaient de 6 nationalités différentes : le Sénégal et le Cameroun pour L’Afrique ; la France, la Belgique, et la Grèce en Europe ; et le Canada pour le continent américain.

Les poèmes des participants seront envoyés ou déposés à :

30ème Concours de Haïku s/c Ambassade du Japon au Sénégal
Bd Martin Luther King (ex Corniche Ouest) B.P. 3140 – Dakar – Sénégal
Tél. 33 849 55 00 / 33 849 55 60 – Fax : 33 849 55 77 (Section Culturelle)
E-mail : mouhamadou.cisse@dk.mofa.go.jp

Puteti citi aici:

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu